Dernier concert compliqué pour LCD Soundsystem

Les milliers de tickets mis en vente il y a quelques jours pour le dernier concert de l’histoire de LCD Soundsystem ont trouvé preneur en quelques minutes. Le marché noir est le grand vainqueur de cette razzia, laissant de nombreux fans sur le carreau… Gros coup de gueule de James Murphy.

On en parlait lundi dernier dans les colonnes de Faderpaper, le génial groupe de New York met un terme à 9 années d’une carrière fulgurante (voir l’article). En bouquet final, LCD Sound system annonçait un dernier concert géant, le 2 avril prochain, au Madison square garden de New York. Le groupe promettait une immense fête, un grand show de 3 heures avec plein de titres inédits. La billetterie ouverte cette semaine a clos ses portes au bout de quelques minutes, prenant de court l’entourage du groupe qui ne s’attendait pas à une telle frénésie. Assez vite il s’avère que le marché noir à raflé le gros de la mise en achetant des billets par lot et les revendant depuis à des prix délirants sur internet privant de nombreux fans d’un dernier concert (certaines enchères atteignaient 1800 euros aujourd’hui sur Ebay !!). Grosse colère du chanteur James Murphy qui laissait un message énigmatique sur le Facebook du groupe : « N’achetez pas de tickets au marché noir dans les 48 heures, on bosse dessus ». Et l’annonce est venue de James lui même sur le site de LCD vendredi, le chanteur publie un long texte intitulé « Fuck you scalpers, terminal 5 shows added » ou il exprime son dégout de l’acharnement mercantile pratiqué par les « scalpers », vendeurs à la sauvette en anglais. Il affirme avoir été le premier surpris par le blocage qu’a subit le système de billetterie en ligne, lui même et ses proches n’ont jamais réussi à se connecter au site. Il présente, véritablement écoeuré, toutes ses excuses aux fans. Le groupe à d’abord pensé ajouter une deuxième date au Madison square garden et finalement ce sont 4 concerts supplémentaires qui seront donné au Terminal 5, une salle plus modeste de NewYork, les 28, 29, 30 et 31 mars. En agrandissant l’offre le groupe espère ainsi faire baisser le cours du ticket LCD, et rendre le marché noir plus raisonnable, ah les joies de l’économie ! Espérons que les tickets au terminal 5 ne subiront pas le même sort et que LCD fêtera dans la dignité sa fin de carrière, épargné le plus possible par les requins et vautours en tous genres…

Voir ici le texte de James Murphy sur le site de LCD Soundsystem

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>