Livereport : Disappears + Pillow Pilots + Am Lily Andorphin @ Pole étudiant, Nantes

La grande classe pour le pôle étudiant de la fac de Nantes, qui recevait mercredi soir les Américains de Disappears, avec s’il vous plait Mr Steve Shelley de Sonic Youth à la batterie, et deux groupes Nantais, Pillow Pilots et Am Lily Andorphin. Un chouette concert gratos dans un petit lieu convivial, des soirées comme on aimerait en passer plus souvent.

C’est Pillow Pilots qui ouvre les hostilités vers 21 h, le duo est composé d’un membre de Margo au chant, guitare, basse, machines et du batteur de Gong Gong. On entre dedans dès le début, un mélange bien nerveux, entre un indy rock  puissant et un blues psychédélique très aérien, comme si Girls Against Boys avaient rencontré The Doors (n’ayons pas peur des mots…). De nombreuses nappes sonores s’ajoutent au mélange guitare/batterie, par le biais d’une pédale (Boss RC-50) permettant de déclencher plusieurs boucles pré-enregistrées. Comme des samples de sitar très planants et d’ autres nappes beaucoup plus noisy, ainsi que quelques beats donnant une touche électro au mélange. On trouve au stand merchandising le premier maxi du groupe « We used to dive in the nettles » signé sur le label Twin Daisies Records, un très bel objet en carton, sérigraphié à la main. Une très bonne découverte pour commencer la soirée.

Ensuite, c’est Am Lily Andorphin qui monte sur la petite scène du pôle étudiant, un trio emmené par une chanteuse guitariste, un autre guitariste et un batteur assurant tous les deux les choeurs. Le son est bien plus léger comparé au déluge sonore que l’on vient de subir. Le groupe enchaine de courtes chansons indie-pop agrémentées d’arpèges tendance math-rock. Sympa mais sans plus, la chanteuse paraît intimidée, ne poussant pas vraiment la voix.  On aurait mieux vu le groupe en première partie.

Et voila enfin le moment tant attendu, le concert de Disappears commence. Un quatuor originaire de Chicago, avec deux guitares, une basse et Steve Shelley à la batterie échappé quelques temps de Sonic Youth pour suivre la tournée européenne de Disappears. Le bonhomme est très relax, souriant, montant lui même son matériel, visiblement très content de cette tournée des clubs et des petites salles. Le son est très bon, le groupe envoie un mélange de shoegaze et de pop-garage bien saturée, des boucles très tendues qui tournent, qui montent en pression jusqu’à l’explosion. Le public est ravi, il y aura même du pogo dans l’air sur la fin du concert. Après le rappel, Steve se prête volontiers au jeu des photos avec les groupies dont on fait parti ! Le groupe était hier soir à Saint-Malo pour « La route du rock collection hiver », vous pourrez très vite revoir ce concert en ligne, on en reparlera… Bilan, une très bonne soirée, des découvertes et des têtes d’affiche dans un petit lieu ou des gens passionnés  peuvent se rencontrer et échanger, on en redemande. Le pôle étudiant accueillera le festival « Les femmes s’en mêlent » le 31 mars prochain.

Les liens :

Pillow Pilots : www.myspace.com/diveinthenettles

Label Twin Daisies Records : www.twindaisiesrecords.webs.com Un petit label qui fait de très belles pochettes sérigraphiées, mais aussi des T-shirts à  voir ici : http://braintshirt.org/ . A voir aussi le label « cousin » : www.jointventurerecords.org

Am Lily Andorphin : www.myspace.com/amlilyandorphin

Disappears : http://disappearsdisappears.blogspot.com et  www.disappearsmusic.com

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>