Retour sur « Tucson la Noche ! » ce week end à la Dynamo de Nantes

Peu de gens le savent mais Nantes est jumelée avec Seattle, on voit pourtant rarement débarquer des groupes de rockeurs aux chemises de bucherons canadiens. Un autre jumelage moins officiel existe, celui entre Nantes et Tucson en Arizona, initié par les Little Rabbits qui y ont enregistré leur album « Grand Public »  au studio Waterworks en 1995.

Et oui c’est une tradition au pays du muscadet, dans les clubs et les bars du coin, on voit régulièrement des groupes débarquer de cette chaude région du sud des Etats Unis. Tucson, cette ville écrasée par le soleil à quelques kms de la frontière mexicaine, paradis des cactus et du narco- traffic , lieu de passage quasi obligé pour les nombreux migrants clandestinos, arrivant de toute l’Amérique du sud.
Les échanges réguliers entre les musiciens et artistes Nantais (Little Rabbits, French Cowboy, Dominique A, French Tourist, Papier tigre, Pierrick Sorrin, Hervé Guilloteau,…) et les artistes de Tucson ont créé une véritable connection par le biais de concerts, festivals, enregistrements de disques, collaborations artistiques, side-projects,… On a vu Calexico, Bob Log III, Golden Boots, Solace bros, cette fois c’est au tour de deux jeunes songwriters vivant à Tucson mais originaires d’Amérique du sud, d’être invités par la scène Nantaise. Quatre dates ont été programmées, le 9 mars au Flesselles à Nantes, le 10 mars au Dejazey de Rennes, et les 11 et 12 mars a la Dynamo de Nantes.

Brian Lopez et Gabriel Sullivan ont à peine la trentaine, l’un fait un peu éphèbe, boule de cheveux frisés et tee-shirt col en V, l’autre à l’air plus gouailleur, cheveux longs et casquette vissée sur la tête. Le premier est plutôt discret, le second s’avèrera un maître de cérémonie très chaleureux. Tous deux chanteurs et guitaristes, ils alterneront leur compositions respectives et quelques reprises, entouré d’un backing band 100% nantais, orgue Hammond, batterie, congas, trompette et le French Tourist au thérémin et autres bricolages sonores.
Pendant trois set de 45 min environ, on passera du folk à l’ américana, des ballades de lonesome cowboy à des blues rock rythmés, de la country américaine à la cumbia colombienne et la chicha péruvienne. Le tout donnant un concert très chaleureux, un peu bancal par moment, le groupe n’ayant eu que quelques jours pour répéter. Les deux musiciens sont visiblement ravis d’être là et remercieront à maintes reprises le public et leur backing band « the french cumbia ambassadors ». En dernier sera joué le tube cumbia « Carinito » du groupe « Los hijos del sol », hommage des deux chanteurs à leurs racines sud-américaine. Vous pouvez l’écouter ci dessous.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

www.myspace.com/blopezmusic
www.myspace.com/gabrielsullivan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>