Le Stakhanov ouvre cette semaine ! Interview !

La rumeur enflait depuis la rentrée dans le petit milieu rock nantais, un nouveau club ouvrirait bientôt ses portes dans le quartier Bouffay, au coeur de la ville… Courant novembre, le nom est laché, ce sera le Stakhanov, avec six personnes aux commandes. L’évènement valait bien une petite interview de l’un des patrons, Thierry aka Mister Pull Rouge.

Rendez vous est donc pris en ce froid mercredi de décembre, au 7 rue de la Baclerie avec Thierry, auteur du bien utile agenda en ligne Pull Rouge. Dedans comme dehors, c’est le calme avant la tempête. Derrière la façade du bar apparemment sans vie, une poignée de garçons s’activent. Ca sent la peinture, la poussière, un représentant en produits d’entretien est présent, ça cause papier toilette et produit vaisselle (« tablette ou liquide ? »), ça négocie sévère le prix du torchon (« 5 achetés, 5 offerts ? Vendu ! »). Après avoir été le Tapalocas, le Tower bar puis la Caldera, ce grand bar sur deux niveaux est en plein travaux, un fumoir est en cours de finition à l’étage. Le fond de scène a été peint en noir, avec le logo Stakhanov blanc en lettre cyrillique.

Salut Thierry, alors pourquoi ce nom Stakhanov ? Qui est dans l’aventure ?
On est six à avoir investi dans l’affaire, moi, Jérôme et Jean Marc du Cercle Rouge, Thierry ex-Violon Dingue, Jean Christophe de Dehors sur Jet Fm et Thomas des Brasseries du Bouffay. On a constitué une SARL qui s’appelle Yukunkun, on a acheté le fond de commerce mais pas les murs. Alexei Stakhanov était un mineur Russe mis en avant par la propagande soviétique pour avoir extrait 102 tonnes de charbon en une seule nuit. Ca collait bien avec les efforts qu’on a du fournir pour ouvrir ce lieu ! On pensait ouvrir début novembre mais des banques qui s’étaient engagé à nous soutenir nous ont laché en cours de route. Plus d’autres couacs et divers rebondissements… Ca fait deux ans que Jean Marc et Jean Christophe sont sur le projet, ils m’ont invité à les rejoindre il y a un an et demi.

La mairie voit d’un bon oeil l’ouverture d’un club rock en plein centre ?
Pour l’instant, il n’y a pas de soucis avec la mairie, on est plutôt les bienvenus. En revanche, la licence d’entrepreneur de spectacle n’a pas été renouvelée par les anciens propriétaires. Notre dossier est en cours à la Drac, il n’y a pas de raisons pour qu’ils nous la refusent. Cela nous permettrait de produire nos concerts dans les règles, en faisant des cachets, en déclarant les groupes, et éventuellement de pouvoir fermer à 4h du matin.

Du coup, sans licence qui va pouvoir programmer des évènements ici ? Quels styles de concerts verra t’on dans ces murs ?
Toutes les assos locales nous sollicitent déjà fortement ! Yamoy, Loubards Pédés, BB Party Programming, Cable, Force Béton et plein d’autres se sont déjà engouffré dans la brèche, notre planning est déjà bien chargé jusqu’à fin mars, on a tellement de demandes que je ne suis pas sûr qu’on ait besoin de programmer des concerts en plus pour l’instant ! Le lieu est très orienté indie-rock bien sur mais au sens large du terme, avec une ouverture sur d’autres musiques. Du coup d’autres assos comme Cinetic ou The Brain sont aussi intéressées pour faire des soirées chez nous. On a pas d’objectifs précis sur le nombre de concerts à organiser par semaine, mais le but est quand même d’être en activité le plus souvent possible, c’était le but en ouvrant le lieu. Rien ne nous empêche d’accueillir un groupe imprévu qui cherche une date entre deux villes, de dépanner une asso en manque de salle… On ouvrira du mardi au samedi mais j’ai déjà plusieurs demandes pour des concerts le dimanche ou le lundi.

Est ce que le Stakhanov est le chainon manquant entre, par exemple, le Violon Dingue et Stéréolux ?
Oui c’est un peu ça, on est parti du constat que des lieux comme Bitche, même avec des concerts très alternatifs attirent régulièrement entre 150 et 200 personnes. Notre lieu, dans son fonctionnement, peut se comparer à des clubs parisiens comme la Flêche d’or où l’International, entre café concerts et salle privée. Ici on peut accueillir 200 personnes au maximum et donc une billetterie qui permet de programmer des groupes assez importants. Et le public indie nantais est très motivé, ça ne lui fait pas peur de sortir trois fois par semaine ! Le but n’est pas de faire de la concurrence à qui que ce soit, mais au contraire d’ajouter une offre complémentaire à ce qui existe déjà. D’ailleurs, j’aimerais bien accueillir des groupes du Pannonica, du Lieu Unique ou de Stéréolux pour des after-shows…

Vous êtes au point au niveau technique ? Vous pensez ouvrir dans les temps ?
C’est un peu l’inconnu sur la répartition des postes, le bar, l’entrée… Ce qui est sur c’est qu’on est très attendu par le public ! Après on ne sait pas vraiment si le lieu sera pris d’assault où si les gens vont venir à tatons… On s’adaptera en fonction de la fréquentation, on embauchera si besoin. Pour le matos, la lumière est « d’origine » et on pense louer une sono correcte pour éviter aux assos de se trimbaler des enceintes à pied jusqu’ici. L’accès n’est pas facile en plein quartier piétonnier, pour le matos des groupes, on aura des chariots pour faire la navette d’ici jusqu’à leurs véhicules. On avait vu un peu juste niveau timing pour les travaux, on a du reculer un peu l’ouverture pour présenter un lieu nickel. La date d’ouverture n’est pas encore arrêtée, ça dépendra des finitions. Les premières soirées auront lieu le week end du 22, 23, 24 avec des soirées mix.

Quelle est la prog à venir au Stakhanov ?
On va commencer avec des soirées DJ Set jusqu’à la fin de l’année. Le premier concert aura lieu le 8 janvier avec une soirée Back to Garage, le 14 on aura Jesus Christ Fashion Barbe, le 22 Disco Doom et Olivier Mellano, le 27 Matt Elliott, le 28 le lancement d’EP des Rhum for Pauline, le 29 Michel Cloup… On a un beau mois de janvier, je suis sur la prog depuis le mois d’aout et vu qu’on était censé ouvrir en novembre, pas mal de groupes nous sont passés sous le nez comme Civil Civic, Bare Wires, Chevreuil… On aura aussi pas mal de release party dans les mois à venir avec Papier Tigre, For Damage, Chausse Trappe, Magnetix…

Voilà, tout ça s’est bien alléchant, on souhaite bonne chance aux six associés du Stakhanov ! Pour se tenir au courant de la date d’ouverture définitive et des soirées à venir le plus simple est de surveiller la page Facebook du club et évidemment sur l’agenda Pull Rouge !

 

………….

……………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>