La Route du Rock d’hiver vue par Guillaume C.

Nous n’étions pas à Saint Malo cette année pour cette nouvelle édition de la Route du Rock d’hiver. Comme d’habitude, on était pas vraiment emballés par la programmation concoctée par Rock Tympans, contrairement aux éditions estivales. Guillaume Chevalier, qui offre occasionnellement des photos à Faderpaper, y était. Voici son petit compte rendu en photo et en texte.

Vendredi 17 février 2012, c’est avec un enthousiasme non dissimulé que nous prenons la route, direction St Malo, pour La Route du Rock Collection Hiver #7. Cette première soirée commence très mollement. Gauntlet Hair et Kim Novack nous offrent tous deux un set insipide, nous laissant le temps d’aller saluer des potes et visiter le bar. Les choses sérieuses commencent enfin avec Caveman, qui nous abreuve de sa pop bien ciselée, la véritable bonne surprise de la soirée et un groupe à retenir. S.C.U.M, pourtant très attendu, propose un set inégal et décevant, un goût de trop jeune  qui gagnera peut-être en qualité avec la maturité… Pour clore cette première soirée, ça joue vite, fort et sans fioritures avec The Men, efficace à souhait, excellent tout simplement.

 

Samedi soir, retour à l’Omnibus de St Malo qui affiche complet pour cette deuxième soirée de la collection hiver. Blouse nous accueille tout en douceur avec de bonnes mélodies pop avant de laisser la place à Loney Dear et son folk classieux, qui ensorcèle les festivaliers. L’évènement tant attendu du week-end arrive avec le désinvolte Baxter Dury, le dandy anglais offre son Happy Soup à des spectateurs conquis, faisant grimper la température de l’omnibus, de loin le meilleur concert du festival. Changement de climat avec le projet expérimental de Yann Tiersen, Elektronische Staubband, qui revisite son répertoire à la Krautrock. On est bien loin d’Amélie Poulain, et ça fait du bien. Pour clôturer cette deuxième soirée, Boom Bip et son électro-rock fait danser les derniers festivaliers, et pourtant c’est déjà l’heure de rentrer… A noter, les excellents interludes musicaux assurés par Magnetic Friends en DJ Set.

 Retrouvez plein d’autres compte rendus de cette édition sur le site non officiel de la Route du Rock et allez jeter un oeil au site de Guillaume Chevalier pour découvrir toutes ses photos de concerts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>