Indie Playlist #29 – Printemps/Hiver 2017

Ça ferait du bien une petite pause dans ce tourbillon politique, non ? Éteindre la radio et écouter de la musique fraiche ça pourrait nous permettre de respirer un peu… Bonne nouvelle, elle a pris son temps pour arriver mais ça y est, notre nouvelle playlist est enfin disponible ! Bonne écoute !

printemps-17

Sea GateAppalache – Go For It (album : Sea Gate)  – novembre 2016 – BLWBCK/Bookmaker Records/Blèch Records – France
Appalache, c’est le projet solo de Julien Magot, un parisien américain de coeur et fan de pêche à la truite. Dans son cinquième album composé tout seul avec ses petites mains, il nous fait voyager par toutes les époques du rock, avec des influences 60’s allant des Beach Boys aux Doors et des morceaux beaucoup plus modernes. Album à écouter en intégralité ici.

Too Sorry For Any SorrowMountain Bike – Escape plan (album : Too sorry for any sorrow) – mars 2017 – Teenage Menopause Records – Belgique
S’il ne fallait en garder qu’un dans tous les disques du moment, ce serait peut-être celui là tant le deuxième album de ces Bruxellois est parfait du début à la fin. Un rock subtil, toujours énergique et sautillant, qui peut rappeler parfois les Violent Femmes et le rock belge bien sur, Deus et Girls in Hawaii en tête. Album à écouter en intégralité ici.

Nothing YetSurf Curse – Christine F (album : Nothing Yet) – janvier 2017 – Danger Collective Records – USA
Premier album pour ce duo venu de Reno, Nevada qui donne dans le rock de lycée avec chansons courtes, refrains entêtants, mélodies simples et énergie juvénile.
Album à écouter en intégralité ici. A voir sur la scène du festival Wine Nat White Heat à Nantes le samedi 13 mai.

Moh LheanWHY ? – This Ole King (album : Moh Lhean) – mars 2017 – Joyful Noise Recordings – USA
On a toujours suivi les aventures de Yoni Wolf et sa bande de Brooklyn. Et même si les albums ne sont pas aussi convaincants qu’auparavant, le groupe est toujours capable de composer quelques pépites, comme ce single extrait du dernier album Moh Lhean.

.

LesneuLesneu – Fringes (Ep : Lesneu) – décembre 2016 – Beko – France
Nouveau venu sur la scène pop bresto-nantaise, Lesneu (Lesneven 29 represent) embarque des membres de Djokovic et des Slow Sliders pour un beau voyage dans la galaxie dream pop. L’autre single disponible, aussi lumineux que les côtes du Finistère nord au petit matin, s’écoute ici. A voir le 27 avril à la galerie Le rez de Chaussée à Nantes en ouverture du festival l’Ère de Rien.

Controlled WeirdnessBrace ! Brace ! – 2 Underground (Ep : Controlled Weirdness) – janvier 2017 – Howlin’ Banana Records/Teenage Hate Records – France
Vu en février au Café du Cinéma pour un excellent concert de garage pop, ce quatuor lyonnais émigré à Paris mélange très habilement ses influences dans un très bon mix entre la pop de Blur, le chorus de Mac Demarco et le psyché de Tame Impala. EP à écouter en intégralité ici.

 Ty SegallTy Segall – Orange Color Queen (album : Ty Segall) – janvier 2017 – Drag City – USA
Encore un nouvel opus pour l’hyperactif californien ! L’habituel gros garage qui tache est bien sur présent mais Ty Segall laisse retomber la pression le temps de quelques titres acoustiques. Une fois les pédales de distorsion rangées, la magie opère complètement grâce à un songwriting et des arrangements très classes. A voir sur la scène de la Route du Rock le dimanche 20 aout.

THE BEAST IN MY NAME IS NOBODYMy name is nobody – I’ll be around (album : The beast in my name is nobody) – janvier 2017 – My little cab/Havalina Records – France
Florilège de folk songs poignantes, d’envolées post rock, d’arpèges aériens, de mélodies envoutantes… Tout ceci décrit le superbe album (enregistré live en studio au printemps 2016) que le nantais Vincent Dupas nous offre cette fois ci. Album à écouter en intégralité ici. Bon voyage.

SpleenVolage – Spleen (feat. Nathan Roche) (single : Spleen) – avril 2017 – Howlin’ Banana Records – France
Après un album et un Ep très remarqués ces dernières années, les tourangeaux s’éloigne cette fois de la pop garage aux influences surf 60’s. Ce nouveau 2 titres fraichement sorti lorgne plus du côté d’un grunge envoutant, répétitif et torturé, qui nous rappelle avec nostalgie le début des années 90. Participation sur ce titre de Nathan Roch, échappé du Villejuif Underground, voir plus bas… EP à écouter en intégralité ici.

Splashh - Waiting For a LifetimeSplashh – Waiting a Lifetime (album : Waiting a Lifetime) – avril 2017 – Cinematic Music group – Australie
Le quatuor australien (installé à Londres) est de retour avec son power rock juvénile, quatre ans après un premier album qui les avait fait connaître dans la sphère indie. Le groupe offre toujours des tubes sautillants et un peu guimauves mais s’embarque aussi dans des expérimentations synthétiques plus ou moins convaincantes.
A voir sur la scène du festival l’Ère de Rien à Rezé le samedi 29 avril.

HEAVY BLACK MATTERLe Villejuif Underground – Le Villejuif Underground (EP : Heavy Black Matter) – décembre 2016 – Born Bad Records – Australie/France
L.V.U ou le projet initié par Nathan Roche pourrait se sous titrer facilement « les tribulations d’un australien sans papiers en France ». Se cacher dans la cave d’une maison de Villejuif et composer des morceaux foutraques avec ses trois colocataires français semble être la recette de cet EP complètement déglingo, qui sent bon le matos de recup’ et le bricolage. EP à écouter en intégralité ici. A voir sur la scène de Stéréolux le samedi 20 mai à ……………………………….l’occasion des 10 ans de Born Bad Records.

Damage And JoyThe Jesus and Mary Chain – Presidici (Et Chapaquiditch) (album : Damage and Joy) – Artificial Plastic records – mars 2017 – Écosse
Après presque 20 ans de silence, les frères Reid, visiblement réconciliés, ressortent les guitares. Même si le son est moins rugueux et plus moderne qu’à l’époque, la pop saturée des écossais n’a pas pris une ride et ce nouvel album est clairement l’une des meilleures sorties de ce début d’année. A ne rater sous aucun prétexte le samedi 19 aout sur la scène de la Route du Rock.

From DeeweeSoulwax – Missing Wires (album : From Deewee) – mars 2017 – PIAS – Belgique
Retour attendu aussi, celui des frères Dewaele (alias 2 many DJ’s) et leur groupe électro rock qui avait composé en 2016 la BO du film Belgica. Entièrement réalisé dans leur studio Deewee à Londres, le résultat est clairement plus électro que rock et reste un peu inégal. Leur live, annoncé comme explosif, est à ne pas rater sur la scène de la Route du rock le samedi 19 aout.

Hypnotized TouristAngelfish Decay – Pylons (EP : Hypnotized Tourist) – février 2017 – autoproduit – France
Très belle surprise que la découverte de ce groupe parisien et son subtile mélange de cordes, de voix et de beats électroniques. Les influences jazz, hip hop et électro placent leur musique quelque part entre Soul Coughing et Bumcello. EP à écouter en intégralité ici.
.

House of wolvesHouse of Wolves – Keep all your lovers (album : House of Wolves) – décembre 2016 – Discolexique – USA
On termine avec le folk chamanique de House of Wolves, traduction littérale du nom de sa tête pensante Rey Villalobos, chanteur californien d’origine mexicaine et italienne. Ne pas se fier à ce single flamboyant, le reste du disque est bien plus lent et sombre, idéal pour s’évader dans les grands plaines américaines. Album à écouter en intégralité ici.

 

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!


Disclaimer : nos playlists ont simplement pour but de faire découvrir des groupes à nos lecteurs, néanmoins si votre musique y apparait et que vous voulez la retirer, écrivez nous à hello@faderpaper.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>